Petit Papa Noël, voici ce que tu dois savoir avant de venir…!

Cette année comme l’année dernière, tout comme depuis Mathusalem, tu descendras du ciel les mains chargées de cadeaux pour distribuer aux bons élèves de la classe. Aux plus mauvais, tu donneras des coups de botte dans le cul pour qu’ils aillent se faire fouiller la couille par les cafards. Lire Plus→

Maman, je vais me marier !

Chère Maman, Quand cette si longue lettre te parviendra, j’aurai mis à exécution une décision importante de vie, en fait, TA décision si chère. Je vais me marier ! OUI, tu as bien lu. J’accepte. Je cède. J’y ai longtemps résisté. J’en ai douté. Mais, aujourd’hui, je me rends compte de l’erreur que j’ai commise d’avoir toujours rejeté cette idée chaque fois qu’elle m’avait effleuré l’esprit, par peur de perdre un centime de ma liberté. Je voulais sortir et rentrer à l’heure qui me plaît sans n’avoir de compte à rendre à personne. Je voulais n’avoir aucune justification à apporter à personne Lire Plus→

Oui, Sidy a parlé !

Que ceux qui avaient demandé que Sidy parle, lèvent la main. Ils étaient des milliers, peut-être plus, ces ivoiriens qui attendaient patients comme le pêcheur au bord du fleuve. Mais, parmi eux, il y en avait de moins patients, comme des cadavres attendant d’être inhumés et qui ont fini par se décomposer, las d’attendre. Lire Plus→

Lettre Ouverte à M. Sidy Diallo : Vous avez la Parole!

Monsieur Sidy Diallo, Cher Président, Vous savez, il y a des échecs qui honorent dans une certaine mesure, mais il y en a d’autres qui humilient l’intéressé au point de l’anéantir jusque dans ses tréfonds. Face à une équipe de la Grèce à l’agonie qu’on ne vous demandait pas plus que de la résistance à défaut d’un coup fatal, pour la conduire au cimetière, vos troupes et vous aviez étalé, une fois de plus, aux yeux du monde entier votre incapacité, cela au mépris de millions de cœurs qui battaient pour vous. Les moins résistants ont rangé la clé sous le paillason au Lire Plus→

Lettre ouverte à la Sotra : n’obstruez pas la route de l’émergence !

Monsieur le Directeur Général, Votre titre de Directeur Général de la Société de transport Abidjanais −Sotra− fait de vous une autorité publique et comme telle vous méritez mon respect sans réserve. Ce respect exige de ma part un langage poli et courtois dépourvu de tout propos injurieux, mais aussi franc et sincère. Vous voudrez bien lire la présente comme la lettre d’un citoyen d’un Etat que vous servez et qui vous paie grâce aux cotisations de ses citoyens y compris moi. Mais en retour ces citoyens subissent à n’en plus pouvoir les défaillances de vos services censés leur profiter. Ma Lire Plus→

Lettre à Monsieur le Gouverneur du District d’Abidjan: S’il vous plaît, que la lumière NE soit plus !

Excellence Monsieur le Gouverneur, Depuis longtemps, j’ai eu cette envie de vous écrire pour vous dire des choses, beaucoup de choses. Mais parfois mon instinct me dis, humm… Emile tais-toi ! D’autres fois, ce même instinct si coriace me dit Emile, quand on a une grande admiration pour quelqu’un, on lui parle en face en prenant soin de rester dans les normes et les frontières de la courtoisie pour ne pas se faire taper là-dessus. Mais non, je sais que vous ne me taperez jamais dessus. Vous n’êtes pas comme les autres qui refusent qu’on les pointe du doigt. Vous êtes Lire Plus→

Lettre Ouverte à M. Guillaume Soro, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire

Monsieur, J’ai hésité entre m’adresser à vous en votre qualité d’actuel Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, d’ancien Secrétaire Général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), d’ancien Secrétaire Général du Mouvement Patriotique de Côte d’Ivoire (MPCI) ou de Blogueur. Finalement, et parce que cela sied au contenu de la présente lettre, la dernière option l’a emportée. Cependant, je vous interpellerai au fur à mesure en vos titres sus-cités. Permettez donc qu’en tant que blogueur comme vous, je vous tutoie et que j’utilise «abusivement» le qualificatif « ami » pour me rapprocher de vous. Cher ami Lire Plus→

Lettre à «Bla-têh» ma future épouse:Traite-moi comme ton époux (2ème Partie et Fin)

Le mariage n’est pas une institution dans laquelle nous entrons avec notre égo et notre orgueil.  Tais-je raconté l’histoire de cet homme qui a juré de ne plus jamais vivre sous le même toit que son épouse juste parce qu’elle s’est énervée une fois et l’a traité de fou ? Ses voisins ont dû intervenir pour qu’il revienne sur sa décision. Mais les deux étaient toujours en colère l’un contre l’autre et sont allés au lit. Cette nuit, il a plut si fortement que le temps était glacial. Mais, lorsque la nuit l’homme toucha sa femme, elle répliqua sur un ton Lire Plus→

Lettre à « Bla-têh » ma future épouse: Traite-moi comme ton époux (1ère Partie)

Chère Bla-têh L’une des raisons, je pense, pour lesquelles les conjoints vivent en concubinage pendant un moment avant de se marier c’est pour s’étudier mutuellement. Et notre relation n’en n’est pas différente.  Mais quelle est l’essence du concubinage si l’on ne parvient pas à avoir la moindre idée de ce à quoi ressemblerait son mariage avec son éventuel mari ou femme ?  Je commence à me soucier du fait qu’après toutes ces années de vie commune avec toi, je ne peux me faire une image virtuelle de ce à quoi ressemblerait notre mariage.  Chaque fois que ton attitude envers moi m’irrite, tu Lire Plus→

Réponse d’un Petit Frère à sa Grande Soeur

Chère Grande sœur, Tu m’exigeais une réponse à ta lettre dans 2 jours. Je te respecte et je n’ai pas voulu te faire attendre. Voici donc ma réponse que je te prie de lire en ayant en tête le franc parlé qui me caractérise. Tu sais grande sœur, il y a cet adage populaire qui dit que « l’homme est à l’origine de son propre malheur ». Dans notre cas ici, cet adage prend tout son sens et je vais te dire pourquoi. Si le bébé pousse des cris à sa naissance, c’est compte tenu des difficultés de la vie à affronter. Lire Plus→