États-Unis : vers un survivant dégigné ?

SEM Donald Trump, Président des USA

S’il y a une chose qu’on doit au célèbre acteur Hollywoodien Kieffer Suntherland, alias « Jack Bauer », c’est celle de prédire, dans une certaine mesure, par ses films, ce qui doit se produire en Amérique.

Pour ceux qui ont suivi sa série à succès « 24h Chrono », celle-ci a mis en évidence le premier Président noir américain, David Palmer. Palmer était tellement bon et la série toute aussi merveilleuse qu’on se croirait dans la réalité en regardant cette fiction. Bien sûr, puisque parfois et bien trop souvent, la fiction côtoie la réalité.

À peine quelques temps après Palmer, l’Amérique a connu son premier Président noir, Barack Hussein Obama que le monde a applaudit pour ses qualités. On se souvient de ses performances jugées extraordinaires, n’en déplaise aux esprits chagrins!

Depuis la fameuse « 24h Chrono », Kieffer a sorti récemment une nouvelle série de 53 épisodes étendus sur trois saisons intitulée « Survivant Désigné ». Cette série raconte, en substance, l’histoire d’un homme parachuté à la tête du pays à la suite d’un attentat meurtrier qui a ravagé tout l’exécutif (le Président, son Vice-président) et tous les membres du Congrès.

En effet, selon la constitution américaine, en cas de décès du président, il est succédé systématiquement par son Vice-président. Cette succession va jusqu’à un 10ème successeur appelé « le Survivant Désigné ».

« Survivant », parce que la probabilité qu’il soit assassiné au même moment que le Président est faible, puisque son identité n’est pas révélée au grand publique sinon qu’à la Cour Suprême, ensuite parce qu’il ne vit pas dans le même État que le Président, disons pas à Washington. En cas d’attentat contre le Président et le Congrès, il est donc épargné.

« Désigné » parce qu’il est choisi par le Président élu durant son mandat.

Compte tenu de la situation presque chaotique actuelle aux États-Unis en ce moment avec le nombre de plus en plus croissant de contamination au Covid-19 suivi des morts sans précédents, le pays vient d’activer ses mesures de précaution. Depuis bientôt quelques temps, le Vice-président Mike Pence est tenu éloigné du Président Trump. Ils ne se parlent qu’en visio-conférence pour éviter que les deux ne soient contaminés, si cela devrait se produire comme c’est le cas en Angleterre en ce moment où le Premier Ministre Boris Johnson et son Ministre de l’Économie ont tous les deux été contaminés.

Par ailleurs, l’article de la constitution prévoyant la mise en place du survivant désigné est de plus en plus évoqué pour parer à l’éventualité où tout l’exécutif actuel et les membres du Congrès seraient contaminés.

Allons-nous vers la réalisation de cette « prophétie » de Kieffer Suntherland ? Trump accepterait-il un tel scénario ? Bien trop prétentieux quiconque voudrait répondre en ce moment.

Partagez

Auteur·e

bela

Commentaires