GON, l'auto confiné du Vol d'Air France

Étiquettes
SEM GON, Premier Ministre de Côte d’Ivoire

J’ai lu comme tous le communiqué de la Primature informant les Ivoiriens que le Premier Ministre GON aurait été en contact avec une personne testée positive au Covid-19 et par conséquent se serait auto mis en quarantaine.

Pour un coup de Com’ ça y ressemble fort, mais je veux bien croire que ce n’est pas le cas. Si cela est avéré, dans un esprit d’humanisme et de patriotisme, je lui souhaite une issue favorable, c’est-à-dire, qu’il s’en sorte avec un résultat négatif au test au bout des 10-14 jours d’auto confinement afin de continuer l’action gouvernementale.

Il est vrai que ce virus est extrêmement vicieux et aurait pu l’atteindre si cela devrait être le cas, mais voyez-vous vous mêmes jusqu’où sa gestion B-2-B l’a conduit ? Les enfants d’un de ses plus proches collaborateurs étaient abord du vol d’air France. Qui sait si ceci entraîna cela ? Si cela est avéré, voyez-vous les retombées de ce manque de rigueur sur ce coup ? Au moment où le pays a le plus besoin de lui, voyez-vous où il se retrouve ? Entre les 4 murs de son domicile!

Toutefois, dans l’éventualité où tout ceci n’est que la mise en action d’un plan visant à tromper l’opinion et retourner cet échec, par stratégie de communication, en sa faveur, je souhaite que depuis les murs de sont confinement, il comprenne une chose: On peut narguer toute une population pour faire beau, mais on ne se moque pas de Dieu! C’est un croyant et il devrait le savoir autant que moi.

Quand on aspire au poste le plus élevé dans un pays pour gouverner un peuple, le minimum voudrait qu’on aborde certaines situations qui touchent de plus près ce peuple avec beaucoup plus de rigueur. Les conséquences de cette gestion cavalière de la situation, notamment du confinement manqué à l’INJS des passagers du Vol d’Air France sont immédiates. Le nombre de cas confirmés a augmenté. Peut-être que lui ou quelqu’un ici devrait se demander s’il y êtes pour quelque chose. Chaque Ivoirien a sa réponse, demandez-leur !

On ne gère pas la vie d’un peuple en B-2-B et quand on n’a pas pu s’empêcher de le faire et qu’on finit par être exposé au grand jour, il faut avoir l’humilité de présenter des excuses publiques. Je m’attendais, avant celle du Président de la République, à une déclaration de sa part dans ce sens, lui à qui on attribue tous les qualificatifs d’homme presque irreprochable. Humble, rigoureux etc. Mais visiblement je vais devoir attendre encore, probablement trop longtemps. Ce n’est pas grave !

Quoiqu’il en soit, ceci nous donne un indice probable de son mode de gestion du pouvoir, une fois dans ses fonctions. Là aussi, je veux bien me tromper…

Partagez

Auteur·e

bela

Commentaires