Lettre ouverte à la Sotra : n’obstruez pas la route de l’émergence !

Monsieur le Directeur Général, Votre titre de Directeur Général de la Société de transport Abidjanais −Sotra− fait de vous une autorité publique et comme telle vous méritez mon respect sans réserve. Ce respect exige de ma part un langage poli et courtois dépourvu de tout propos injurieux, mais aussi franc et sincère. Vous voudrez bien lire la présente comme la lettre d’un citoyen d’un Etat que vous servez et qui vous paie grâce aux cotisations de ses citoyens y compris moi. Mais en retour ces citoyens subissent à n’en plus pouvoir les défaillances de vos services censés leur profiter. Ma Lire Plus→

Génocide Rwandais: « …Après tout, les faits sont têtus »

Avril 1994 – Avril 2014, voici 20 années que sur les collines verdoyantes du Rwanda s’écrivait l’histoire tragique de ce pays d’Afrique de l’Est. Sous les yeux coupables des 2500 casques bleus de l’ONU, une part de l’humanité a été exterminée. La vie s’est arrêtée pour au moins 800 000 Rwandais majoritairement des Tutsis en seulement 4 mois de carnage. On a parlé de génocide. En cette 20ème commémoration du génocide des Tutsis, ce sont plus de 30.000 Rwandais et amis du Rwanda qui se sont retrouvés le 7 Avril dernier au Stade Amahoro de Kigali pour jeter un regard rétrospectif Lire Plus→

Même en enfer, on est heureux… qui sait ?

L’idée d’écrire ce billet m’est venue en prélude à la journée mondiale du Bonheur ou « Happiness day »  pour expliquer aux nuls ce en quoi consiste cette journée parmi cet embouteillage de journées mondiales célébrées par an. Mais occupé que j’étais à préparer une autre journée non moins importante dite de procrastination, célébrée le 25 mars, je n’ai pu l’achever à temps, j’ai donc procrastiné. Je commence donc par vous expliquer terre-à-terre ce que la seconde veut dire avant de retourner sur la première. « Procrastination » vient du verbe « procrastiner », qui peut vouloir dire « castiner en pro » mais ici, signifie « reporter, remettre Lire Plus→

Bénin, sur les traces d’une démocratie frelatée (Fin)

Signes d’une démocratie en constant effritement Dire de la démocratie béninoise dans son état actuel qu’elle se porte mal est loin d’une exagération et les signes son nombreux qui le traduisent. -La Liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) : Dès son accession au pouvoir, en 2006, M. Yayi Boni a promis aux béninois de faire de leur pays « un village numérique ». Peut-être au pied du mur, le maçon s’est rendu compte que la tâche est moins facile qu’il ne le croyait. Mais en tout cas, en 2014, soit 8 ans après, le bénin ne figure même pas parmi les dix pays les plus Lire Plus→

BENIN, sur les traces d’une démocratie frelatée (2è Partie)

Une démocratie qui aura bien marché en Afrique Avant de se pervertir et de sentir la putréfaction actuelle, la démocratie béninoise a fait fantasmé plus d’un observateur de la vie politique du temple du Vaudour. Les racines de cette démocratie se trouvent dans la première Conférence Nationale Souveraine de 1990 qui fut une ingénieuse idée de Kérékou, à une période où sévissait la crise socio politique. Face à la contestation qui devenait de plus en plus intenable, Kérékou et ses partisans comprirent la nécessité d’une concertation nationale afin de s’assurer que les préoccupations de tous sont prises en compte. Ça, Lire Plus→

Bénin: sur les traces d’une démocratie frelatée (1ère Partie)

Il y a des années de cela, le Bénin répondait présent à l’appel des meilleurs élèves de la classe en matière de démocratie, derrière le Ghana, le Sénégal, le Botswana et la Tanzanie. La stabilité de son régime dont il a su faire figure depuis les années 90 lui a valu le qualificatif de Terre promise du « laboratoire de la démocratie en Afrique ». Mais aujourd’hui tout semble avoir changé, beaucoup changé. L’usure du temps semble avoir eu raison de la démocratie béninoise qui, peu à peu s’effrite. A mesure que les années s’écoulent et que les élections se succèdent, cette démocratie fond Lire Plus→

Thomas Ehouman:« j’ai beau fait, tout m’intéresse »

Que celui qui estime que la jeunesse ivoirienne est en proie à la facilité ou manque d’ambition et de talent lève le doigt. Quand vous rencontrez des jeunes aussi talentueux que Thomas Ehouman, vous avez juste l’envie d’aller au-delà de ce que vous pouvez pour les accompagner à réaliser leur rêve. Thomas m’a été présenté par un ami jeune, lui aussi talentueux, Euphrèm N’Depo. J’ai eu l’occasion de le côtoyer et de découvrir les valeurs qui le caractérise : Courtoisie, humilité, respect et honnêteté en font partir au-delà de son talent et de son acharnement au travail bien fait. Dans l’interview Lire Plus→

Soyez jeunes. Soyez leaders. Rejoignez-nous !

Si vous avez dit en chaque jeune réside un immense potentiel pouvant le conduire à des lendemains meilleurs s’il sait les exploiter, vous avez tout dit. Je n’ai plus rien à y  ajouter. Cette conviction a toujours guidé mon engagement social et mes actions visant à contribuer à éveiller le leadership qui somnole en chaque jeune de mon âge. J’annonçais quelques actions que des amis et moi-même entendions mener. Les choses avancent à un rythme dont se moque la tortue, mais de la manière la plus certaine. Les travaux pour la mise en place du réseau des Alumni Afrique des Lire Plus→

Janvier, les illusions d’un mois hypocrite

 L’année 2013 s’est écoulée avec ses joies et ses peines, 2014 commence avec ses mystères et ses promesses. Chacun rêve d’une année nouvelle mieux que celle écoulée et y place toute sa confiance d’où les vœux qui sont formulés. Tradition oblige. En entamant ce premier billet de l’année 2014 je vous présente mes sincères et meilleurs vœux afin que 2014 soit ce que 2013 aura refusé d’être… Passé les vœux, découvrons les illusions que renferme janvier, un mois hypocrite.  1. Tout paraît vous réussir, côté femme Tout commence en décembre. C’est le mois saint pour les chrétiens (naissance de l’enfant Lire Plus→

Octobre 2012 – Octobre 2013 : 46 FOIS MERCI !

« Le voyage le plus long commence par un premier pas » disait le philosophe Chinois Lao Tse Tzu. Un jour d’Octobre 2012, je posais mon premier pas dans l’aventure Mondoblog avec mon Billet « Et Mondoblog me Sauva ! ».  D’Octobre 2012 à Octobre 2013, cela fait un an que dure l’aventure, une aventure certes périlleuse, quand on se réfère aux péripéties qui accompagnent le blogging, mais passionnante. L’enthousiasme dans le ventre, la passion en bandoulière et hanté par le désir de dire les choses avec mes propres mots, je vous ais entraîné dans cette aventure en vous invitant quarante  six (46) fois à  Lire Plus→