CAN 2015 : Lettre à Sidy Diallo, « Merci pour ce moment « !

               Au Président de la Fédération Ivoirienne de Football Monsieur le Président, Il y a des mois de cela que je vous écrivais deux lettres dont la première traduisait la colère de certains ivoiriens face, non seulement à l’humiliante défaite de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire à la coupe du monde au Brésil avec à leur tête votre stagiaire d’entraîneur, mais aussi à votre mutisme qui a suivi votre retour du Brésil. Nous étions nombreux qui attendions que vous nous rendiez compte de l’utilisation que vous aviez faite de l’argent du contribuable ivoirien mis à votre disposition sans Lire Plus→

CAN 2015: COPA était là. La VICTOIRE aussi!

Face à certaines VICTOIRES qui, par leur saveur unique et enivrante vous emportent dans un tourbillon de joie inestimable et vous laissent sans voix, il vaut mieux se taire et laisser les images parler à votre place…  BRAVO à Barry COPA! Bravo à Hervé RENARD! Bravo aux ÉLÉPHANTS! BRAVO à la COTE D’IVOIRE CHAMPIONNE D’AFRIQUE 2015!!! Nous l’avions fait hier. Nous l’avons fait aujourd’hui. Demain? nous y croyons!      

Oui, Sidy a parlé !

Que ceux qui avaient demandé que Sidy parle, lèvent la main. Ils étaient des milliers, peut-être plus, ces ivoiriens qui attendaient patients comme le pêcheur au bord du fleuve. Mais, parmi eux, il y en avait de moins patients, comme des cadavres attendant d’être inhumés et qui ont fini par se décomposer, las d’attendre. Lire Plus→

Lettre Ouverte à M. Sidy Diallo : Vous avez la Parole!

Monsieur Sidy Diallo, Cher Président, Vous savez, il y a des échecs qui honorent dans une certaine mesure, mais il y en a d’autres qui humilient l’intéressé au point de l’anéantir jusque dans ses tréfonds. Face à une équipe de la Grèce à l’agonie qu’on ne vous demandait pas plus que de la résistance à défaut d’un coup fatal, pour la conduire au cimetière, vos troupes et vous aviez étalé, une fois de plus, aux yeux du monde entier votre incapacité, cela au mépris de millions de cœurs qui battaient pour vous. Les moins résistants ont rangé la clé sous le paillason au Lire Plus→