CHRONIQUES DES TEMPS NOUVEAUX : UN AN DE PLUS…. avec peines !

Il y a un an, à la « célébration » du 1er anniversaire du blog, notre espace commun de rencontre et d’échange, je vous faisais, vous mes lecteurs à la suite d’une petite enquête initiée visant à vous donner l’occasion de faire vos suggestions d’amélioration, un ensemble de promesses. Une année après, c’est-à-dire AU DEUXIEME ANNIVERSAIRE, il me parait moins superflu d’y revenir pour souligner les promesses réalisées et regretter celles qui ne l’ont pas été. Fréquence des billets : Je promettais au moins un billet par mois. J’étais à 46 billets à la même date en 2013. Aujourd’hui j’en suis à 72 Lire Plus→

BELA : Camerounais ou Burkinabè ? Non, Ivoirien !

  Au départ ça m’embêtait un peu, puis j’ai fini par m’y habituer et aujourd’hui ça me fait simplement sourire, disons plutôt plaisir, d’avoir à justifier ma nationalité du fait de mon prénom Bela/Bella. Certains me disent Burkinabè. C’est une chance d’être des hommes intègres. Un pays de gens qui savent vivre avec peu. C’est au Burkina que j’ai compris réellement que l’on n’a pas nécessairement besoin d’être Djangoté, Bill Gates ou Kanazoé pour vivre heureux. Je me souviens encore de cette famille qui habitait près du Kiosque à café où je prenais mon petit déjeuné les matins. Ne vous y Lire Plus→

Burkina Faso : Le Chien aboie, la caravane passe

La nature, on peut le dire, n’a pas favorisé le Burkina Faso. Un pays enclavé. Un climat rude. Un sous sol pauvre. Voici quelques mots qui, sauf exagération, décriraient mieux le pays de la Reine du Yénéga. Cependant, elle a doté le peuple Burkinabè d’une qualité dont il s’en sert pour s’opposer à ses caprices, c’est-à-dire le courage. Grâce à ce courage et aux efforts conjugués de tous, le petit poucet répond toujours présent au rendez-vous des grands. Le pays des hommes dits intègres offre aujourd’hui de multiples manifestations et un grand nombre de salons (SIAO, FESPACO…). Il s’y passe Lire Plus→