…pour l’avenir de nos enfants

Partir est un sacrifice, et tout sacrifice implique une part de douleur intérieure que ressent celui qui le fait. Cette atroce souffrance que ce départ engendre fait naitre une nouvelle détermination, un indéfectible dévouement et un devoir moral de poursuivre son rêve jusqu’à son aboutissement absolu. Un matin, certains sous la canicule, d’autres sous la pluie, vous avez sorti vos valises et pris le chemin de vos rêves. Le cœur étreint par la douleur de la séparation, vous avez laissé derrière vous tous ceux que vous aimez plus que tout, dans l’espérance de lendemains meilleurs. Une fois chez eux, en Europe, Lire Plus→

Mali : A un moment donné, il va falloir que ça prenne fin !

En Juillet 2013, je m’interrogeais sur l’opportunité d’organiser des élections dans le contexte d’alors du Mali. Les partisans du “oui, il le faut” m’ont sans doute pris pour quelqu’un qui ignorait tout du jeu démocratique. De démocratie parlions-nous ? Peut-être… mais d’une démocratie frelatée qu’on a servi aux maliens et qu’ils parviennent toujours difficilement à digérer. On a fait croire aux maliens et aux amis du mali au mythe de la panacée que représentent les élections présidentielles aux problèmes des pays africains. Les élections, il le faut pour entamer ou consolider la démocratie. Toutefois, il est primordial de s’assurer que les Lire Plus→

BELA : Camerounais ou Burkinabè ? Non, Ivoirien !

  Au départ ça m’embêtait un peu, puis j’ai fini par m’y habituer et aujourd’hui ça me fait simplement sourire, disons plutôt plaisir, d’avoir à justifier ma nationalité du fait de mon prénom Bela/Bella. Certains me disent Burkinabè. C’est une chance d’être des hommes intègres. Un pays de gens qui savent vivre avec peu. C’est au Burkina que j’ai compris réellement que l’on n’a pas nécessairement besoin d’être Djangoté, Bill Gates ou Kanazoé pour vivre heureux. Je me souviens encore de cette famille qui habitait près du Kiosque à café où je prenais mon petit déjeuné les matins. Ne vous y Lire Plus→

Génocide Rwandais: « …Après tout, les faits sont têtus »

Avril 1994 – Avril 2014, voici 20 années que sur les collines verdoyantes du Rwanda s’écrivait l’histoire tragique de ce pays d’Afrique de l’Est. Sous les yeux coupables des 2500 casques bleus de l’ONU, une part de l’humanité a été exterminée. La vie s’est arrêtée pour au moins 800 000 Rwandais majoritairement des Tutsis en seulement 4 mois de carnage. On a parlé de génocide. En cette 20ème commémoration du génocide des Tutsis, ce sont plus de 30.000 Rwandais et amis du Rwanda qui se sont retrouvés le 7 Avril dernier au Stade Amahoro de Kigali pour jeter un regard rétrospectif Lire Plus→

Même en enfer, on est heureux… qui sait ?

L’idée d’écrire ce billet m’est venue en prélude à la journée mondiale du Bonheur ou « Happiness day »  pour expliquer aux nuls ce en quoi consiste cette journée parmi cet embouteillage de journées mondiales célébrées par an. Mais occupé que j’étais à préparer une autre journée non moins importante dite de procrastination, célébrée le 25 mars, je n’ai pu l’achever à temps, j’ai donc procrastiné. Je commence donc par vous expliquer terre-à-terre ce que la seconde veut dire avant de retourner sur la première. « Procrastination » vient du verbe « procrastiner », qui peut vouloir dire « castiner en pro » mais ici, signifie « reporter, remettre Lire Plus→

Bénin, sur les traces d’une démocratie frelatée (Fin)

Signes d’une démocratie en constant effritement Dire de la démocratie béninoise dans son état actuel qu’elle se porte mal est loin d’une exagération et les signes son nombreux qui le traduisent. -La Liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) : Dès son accession au pouvoir, en 2006, M. Yayi Boni a promis aux béninois de faire de leur pays « un village numérique ». Peut-être au pied du mur, le maçon s’est rendu compte que la tâche est moins facile qu’il ne le croyait. Mais en tout cas, en 2014, soit 8 ans après, le bénin ne figure même pas parmi les dix pays les plus Lire Plus→

BENIN, sur les traces d’une démocratie frelatée (2è Partie)

Une démocratie qui aura bien marché en Afrique Avant de se pervertir et de sentir la putréfaction actuelle, la démocratie béninoise a fait fantasmé plus d’un observateur de la vie politique du temple du Vaudour. Les racines de cette démocratie se trouvent dans la première Conférence Nationale Souveraine de 1990 qui fut une ingénieuse idée de Kérékou, à une période où sévissait la crise socio politique. Face à la contestation qui devenait de plus en plus intenable, Kérékou et ses partisans comprirent la nécessité d’une concertation nationale afin de s’assurer que les préoccupations de tous sont prises en compte. Ça, Lire Plus→

Bénin: sur les traces d’une démocratie frelatée (1ère Partie)

Il y a des années de cela, le Bénin répondait présent à l’appel des meilleurs élèves de la classe en matière de démocratie, derrière le Ghana, le Sénégal, le Botswana et la Tanzanie. La stabilité de son régime dont il a su faire figure depuis les années 90 lui a valu le qualificatif de Terre promise du « laboratoire de la démocratie en Afrique ». Mais aujourd’hui tout semble avoir changé, beaucoup changé. L’usure du temps semble avoir eu raison de la démocratie béninoise qui, peu à peu s’effrite. A mesure que les années s’écoulent et que les élections se succèdent, cette démocratie fond Lire Plus→