Université d’Eté des Nations Unies, Edition 2014 : Quelques suggestions pour votre candidature !

Des amitiés que vous nouerez pour la vie!

Des amitiés que vous nouerez pour la vie!

Je vous promettais ce billet il y a quelques jours dans le seul et unique but de vous fournir quelques détails sur le programme de l’Université d’été des Nations Unies et partager avec vous quelques astuces pour mieux présenter votre candidature. Cependant, rien n’est sûr puisque ce qui a bien marché pour l’un  peut ne pas l’être pour l’autre surtout que ces suggestions ne sont pas des panacées.  

De retour de ma participation, j’ai écris une série de billets pour intéresser plusieurs jeunes au programme. Dans le premier billet j’ai présenté l’origine, les organisateurs, le lieu de ce programme de formation ainsi que les objectifs et les principaux modules qui sont et seront, cette année aussi, traités. Dans le second, j’ai résumé le contenu des différents modules et dans le troisième j’ai rappelé ce que j’ai considéré comme messages forts des différents interlocuteurs à l’endroit des jeunes. Certaines de vos questions y ont donc leurs réponses. Ci-dessous, celles que vous n’y trouverez pas suivies de mes recommandations :

Quelques avantages à y participer

Certains me demandaient si la participation était assortie d’une rémunération ou d’un emploi. La réponse est négative. Votre participation au programme ne vous garantit aucun emploi directement mais pourrait être « un CV Booster ». Vous ne recevrez rien financièrement puisque tous les frais sont pris en charge (billet d’avion aller-retour, assurance, hébergement, petit déjeuner, déjeuner, dîner, frais de visa qui vous sera remboursé une fois à New York). Les avantages sont cependant de plusieurs ordres et se trouvent ailleurs. Entre autres, le programme offre aux participants l’opportunité d’appartenir à son réseau mondial des alumni; il leur permet de se tisser un réseau international en côtoyant des jeunes de divers profiles (des entrepreneurs sociaux, des acteurs de la société civile, des activistes des réseaux sociaux, des journalistes etc). Il offre surtout l’occasion aux participants porteurs de projets de rencontrer des partenaires et des possibilités de financement, ce qui explique en partie le fait que les organisateurs font intervenir plusieurs interlocuteurs issus de milieux professionnels variés afin d’aider les participants à bien formuler leurs projets et mieux définir leurs objectifs etc.

Quelques critères clés de sélection

1.  L’âge : Le programme est essentiellement destiné aux jeunes de 18 à 35 ans. De grâce si vous avez plus que ça ayez pitié, faites la place aux plus petits. Mais si vous êtes trop fâchés, je connais un marabout qui peut vous aider à renaître et grandir le même jour selon l’âge que vous demandez! 🙂

2. Le Passeport : C’est l’un des premiers éléments pour la candidature et doit être valide pour au moins 6 mois. Si vous n’en avez pas courrez vite vous en établir un. Si votre passeport a déjà été cacheté, la preuve donc que vous avez déjà voyagé, cela peut être un léger atout en postulant pour votre Visa Américain. Inutile de dire que celui qui est déjà allé et revenu des USA obtiendra un peu plus facilement son visa américain comparé à l’autre qui y va pour la première fois.

3. Le profile : Pour que votre profile impressionne, vous devez appartenir à une organisation ou un réseau (par exemple, un conseil de jeunesse, une ONG de jeunesse, une organisation dirigée par des jeunes, une organisation communautaire, d’inspiration religieuse, un réseau ou une plateforme de jeunesse, un institut, une université, ou être un entrepreneur social, un blogueur, etc). Vous devez en un mot être un activiste social.

4. Le niveau de langue : L’anglais reste l’un des critères essentiels de sélection. Il vous faudra prouver votre bonne maîtrise. Ceci se mesurera à travers votre dissertation, votre test préliminaire lors de votre candidature, et même dans vos correspondances avec les organisateurs. Si vous faite rédiger votre dissertation par quelqu’un autre que vous, ceci se saura. Les sessions sont animées en Anglais, par des natifs en plus (vous comprenez ce que je veux dire). Faites donc attention à tout. Ayez un langage vraiment soutenu ! Vous allez handicapés mais pas éliminés si vous êtes en palabre avec Shakespeare. Dans ce cas, jouez plutôt sur votre profile. Si vous aviez fait une formation en anglais (test TOEFL, IELTS ou autres) faites ressortir cela dans votre dissertation et ajoutez-le dans la partie ou on vous demandera si vous avez des pièces complémentaires à joindre pour soutenir votre dossier. Dans cette section aussi, si vous aviez eu un prix en tant que jeune leader ou avez participé à un programme pour les jeunes ou dont la portée est d’importance pour les UN joignez la preuve. Le type d’anglais (Américain ou britannique), lui, ne compte pas. Ce sont les Nations Unies, on ne leur apprendra donc pas la diversité qui est d’ailleurs l’un des modules.

Consultez ici les FAQ pour plus de réponses à vos questions.

 5.  Le Curriculum Vitae : Ce qui fera qu’on vous choisira au détriment d’un autre, c’est votre profile et c’est votre CV qui le présente le mieux. C’est lui qui vous distinguera en tant que jeune leader. C’est pourquoi vous devez y mettre l’accent. Votre CV pourrait, à défaut d’être mieux, comporter ces éléments : a.(en haut, centré, gras) nom, prénoms, mobile et email ; b.résumé de votre profile (5 à 6 paragraphes maximum); c.domaine de compétence clé (4 à 5 maximum); d.expérience professionnelle (plus importantes et récentes et faites y ressortir les pays où vous aviez travaillé); e.cursus académique ( après le Bac et indiquez les pays où vous avez fréquenté); f.volontariat (si vous en avez fait. C’est un avantage considérable); g.distinction/récompense (si non ce n’est pas grave). Inutile de souligner qu’il doit être en Anglais.

6.  La dissertation : Tout se joue ici. Vous devez d’un côté justifier votre CV et de l’autre faire ressortir vos objectifs, attentes et apports. Il ne s’agit pas d’aligner un ensemble de choses que vous avez faites au passé. Soyez très précis et concis. Dites en quoi une quelconque action que vous avez menée vous donne des qualités que d’autres n’auraient pas. Je vous suggère d’avoir sous vos yeux les modules et les objectifs du programme en rédigeant votre dissertation (hors ligne) ceci vous évite de vous en éloigner. Relisez chaque fois la question à laquelle vous répondez et votre réponse pour vous assurer que chaque phrase ou mot utilisé contribue à y répondre. Évitez les figures de style et citations. Des exemples seraient acceptables mais très précis. Faites ressortir votre expérience internationale (pour prouver par exemple que vous êtes culturellement sensible). Entre deux candidats de profile identique, celui qui a plusieurs expériences internationales à un peu plus de chance. Mais cela n’élimine pas l’autre. Retenez ceci, ceux qui viennent sont des activistes sociaux. Positionnez-vous donc ainsi. Le but est de regrouper des jeunes ayant contribué à résoudre des problèmes sociaux dans leurs pays, régions ou communautés et leur donner des outils nécessaires pour plus d’efficacité. Vous n’allez donc pas dire que vous êtes traducteur dans une entreprise chinoise, gérant de cyber ou répétiteur même de 52 ans d’expérience. Mettez en évidence vos qualités de blogueurs si vous l’êtes et comment cela pourrait/ou vous sert pour vos actions. Des qualités telles que la capacité à voyager seul, à apprendre, et votre souci de partager ce que vous savez vous positionneraient. Si vous êtes porteur d’un projet, arrangez vous à en parler brièvement et dites surtout comment votre participation vous aiderait à mieux exécuter votre projet. Mieux vaut être des premiers (dans les deux à trois premières semaines de l’annonce) à soumettre votre candidature mais prenez votre temps et répondez exactement aux questions. J’ai passé quatre nuits (de 20h à 3h du matin) à rédiger ma dissertation. Certains ont mis moins de temps, d’autres plus. Tout dépend de votre degré de concentration. Restez dans la limite des 250 mots. Je vous suggère une mage de 237 à 247 mots. Relisez-vous plusieurs fois/jours pour éliminer les typos. Enfin, ayez à l’esprit le nombre important de candidats (Il y avait 100,000 postulants en 2013. Seuls 15,000 dossiers ont été validés sur lesquels seules 100 personnes ont été sélectionnées). Cette année il n’y a que 75 places pour des candidats de 195 pays. Vous comprenez que la concurrence est rude mais vous pouvez faire la différence. Croyez en vous. Allez-y en y mettant votre génie! Vous ne perdez rien de toutes les façons à essayer…

Les Universités d’été, il y en a pas mal qui sont organisées partout à travers le monde chaque année. Mais quand vous aurez eu la chance de participer au présent programme et le privilège de prendre la parole au siège des Nations Unies, au nom de votre pays et surtout quand vous entrerez dans la mythique salle du Conseil de Sécurité, le petit plaisir que vous ressentirez, c’est ce qui vous dira, au-delà surtout des principaux avantages qu’offre le programme, que vous avez eu raison de postuler.

J’espère que ces quelques détails aideront. C’est ma modeste contribution. Je souhaite de tout cœur, à tous et à toutes beaucoup de chance ! Je vous souhaite sincèrement de vivre cette expérience unique. Je reste disponible à vous accompagner si vous souhaitez d’autres détails qui ne sont pas ici où pour apporter des commentaires sur vos dissertations. Posez votre question en commentaire de ce billet.

Pour postuler, Cliquez ici

Consulter ici :

  1. La liste des formateurs, participants et le calendrier, édition 2013 (http://www.unaocefsummerschool.org/previous-event/)
  2. Quelques images et vidéo, édition 2013 (http://www.unaocefsummerschool.org/gallery/)

 Si vous avez aimé, Cliquez ici et Rejoignez les FAN de mon Blog.

10 Des réflexions sur “Université d’Eté des Nations Unies, Edition 2014 : Quelques suggestions pour votre candidature !

    • Bissiri,
      S’il te plaît clique sur le lien « Premier billet » dans le teste. Il te conduit vers un billet ou tout est détaillé. C’est pour ne pas être trop long que je n’ai pas rappelé ici encore.

      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*