Janvier, les illusions d’un mois hypocrite

 L’année 2013 s’est écoulée avec ses joies et ses peines, 2014 commence avec ses mystères et ses promesses. Chacun rêve d’une année nouvelle mieux que celle écoulée et y place toute sa confiance d’où les vœux qui sont formulés. Tradition oblige. En entamant ce premier billet de l’année 2014 je vous présente mes sincères et meilleurs vœux afin que 2014 soit ce que 2013 aura refusé d’être… Passé les vœux, découvrons les illusions que renferme janvier, un mois hypocrite.

 1. Tout paraît vous réussir, côté femme

Tout commence en décembre. C’est le mois saint pour les chrétiens (naissance de l’enfant Jésus), le mois des cadeaux pour les enfants (arrivée du Père Noël du pôle Nord), le mois béni pour les fonctionnaires (avec le 13e mois qui permet de régler ses dettes sans se ruiner), le mois aussi des anniversaires (nombreux sont ceux qui sont nés en décembre). C’est donc un mois de gaieté. Mais ce caractère joyeux de décembre, du fait qu’il intervient juste avant janvier, se trouve sapé par l’hypocrisie de ce dernier. Un trait de cette hypocrisie est qu’en décembre, tout vous réussit, côté femme. Mon ami Belkosida aimait dire que ″si une femme vous refuse depuis des mois et que le 15 décembre elle vous dit non, mieux vaut l’oublier parce qu’elle ne vous aime pas vraiment″. Seraient-elles folles pour le faire ? ″C’est leur traite et aucune fille n’oserait refuser les avances d’un homme, peu importe qu’il soit un boiteux qu’elle aurait vomi des mois avant″, disait Vetcho, mon ami. Même là où elle vous aurait dit non, sur un ton hypocrite, elle vous dira « Chéri, laisse-moi réfléchir », juste le temps des fêtes pour vous friser les poches. L’hypocrisie c’est que son ″Oui″ n’a pas forcément le même sens que celui que vous lui donnez. Oui, elle acceptera vos rendez-vous −le même jour, vos présents −le même jour,  vos billets de banque −le même jour, mais… Non, elle ne vous suivra pas à l’hôtel même une semaine après. Quand vous le lui proposerez, elle vous dira « Chéri, c’est trop tôt. On a tout le temps… en plus on ne se connaît pas assez », mais vous vous connaissez assez pour que le lendemain elle vous demande 5 000 F Cfa pour ses cheveux, 7 000 francs le surlendemain pour ses chaussures et 15 000 trois jours après pour ses habits chez le couturier.

 2. Le commerce des illusions

 Les lieux de culte sont des passages obligés pour les chrétiens pour entrer en janvier −dans la nouvelle année. Ici, loin de diffamer et toute proportion gardée, tout frise l’hypocrisie. Durant les 365 jours écoulés, les fidèles ont cru aux prophéties, jeûné, veillé, prié et multiplié les offrandes pour voir leur situation changer, mais en vain. Désemparé, la veille de la nouvelle année, et pour entamer janvier avec victoire, le fidèle se rend à la prière du réveillon. C’est alors que le guide religieux lui jure avec versets bibliques à l’appui que sa situation fut ainsi sans doute parce qu’il a soit mal prié, n’a pas assez jeûné, pas fait d’importantes offrandes. Toutefois, lui assurera-t-il, tout peut changer au cours de la nouvelle année qui s’annonce à partir de janvier, mais à condition, bien sûr, qu’il soit plus obéissant à Dieu, ce qui est vrai. Mais, il ajoutera que ce Dieu ″est tel un businessman : comme tu donnes, comme tu reçois″. Pour te convaincre, il te donnera l’exemple de ce monsieur qui n’avait même pas un compte bancaire et à qui il restait seulement un billet de 1 000 francs qu’il ″sema″  dans la vie de l’homme de Dieu le 31 décembre. Le 7 janvier il reçut un SMS  lui indiquant qu’un montant d’1,5 million venait d’être transféré sur son compte. Autre cas, celui d’une vendeuse qui à 37 ans était toujours sans amant, mais qui rencontra un 17 janvier, assise derrière son étal au marché, un richissime homme d’affaires venu d’Europe. Il l’épousa le lendemain et l’emmena en lune de miel aux Bahamas du fait de son offrande dans la nuit du 31 décembre. Espérant qu’ il obtiendra un travail, qu’il recevra de l’argent pour rembourser ses dettes, le fidèle se dépouillera. A la fin de l’année, plus malheureux que l’année précédente, il réalise qu’il a manqué de discernement. Bien sûr, il devait CROIRE en Dieu, mais aussi en lui-même pour initier des projets, certes, Jésus revient, mais ″il n’est pas maçon pour venir construire pour nous″.

 3. Puis subitement tout devient nouveau, le premier Jour   

Enfin survient janvier, le petit matin du premier jour de l’année ! C’est ici que s’observe la forme avancée de l’hypocrisie. Quand sonne la première heure de janvier et comme par enchantement, tout se transforme. Les ennemis jurés d’hier deviennent subitement des amis. Le voisin de gauche qui ne t’avait jamais rendu visite s’introduit subitement chez toi et te récite un chapelet de bénédictions pour toi et ta famille. La voisine de droite qui avait toujours chassé de chez elle tes enfants aux heures de repas partage ce jour son repas avec toi. Ton créancier qui ne t’adressait plus la parole ou, au mieux, sur un ton de menace se montre plus poli qu’un militaire malien devant un djihadiste. Il n’y a que ce jour où le cocu souhaite paix et succès à l’amant de son épouse, où la coépouse souhaite santé et longévité à sa rivale qu’elle a tenté d’empoissonner au cours de l’année écoulée. Mais, janvier n’est pas fait que d’actes hypocrites car certains y vont avec beaucoup de sincérité –quand même.

 A côté de tout ceci, il y a les vendeurs de vœux. Ceux-là, ils viendront t’égrener une liste de vœux, mais ce n’est pas gratuit. La réponse à un vœu de « Bonne Année » est en principe « Merci ». Mais, si vous répondez ainsi à une fille de Yopougon Selmer, avec un peu de chance, vous vous en sortirez avec une bonne gifle sur la joue droite. Non, ″bonne année″ ailleurs ne veut pas dire ″bonne année″ ici. Puisque vous êtes si idiot pour ne pas le comprendre, elle répétera en ajoutant « Bonne année l’argent ».

Dans tout ça, ce qui fait que moi j’aime janvier, le 1er en particulier, c’est l’occasion qu’il offre au rêve de se confondre à la réalité. Ce jour, et uniquement ce jour-là, la demoiselle sur qui tu fantasmais tout le long de l’année, qui n’avait jamais répondu à tes salutations encore moins te serrer la main, se montre subitement ouverte, accessible au point même d’accepter que tu la prennes dans tes bras et lui fasse des accolades. Tu te dis, oh Dieu de janvier, fasse que chaque jour soit ainsi ! Rien que l’effet de ce jour te pousse à maudire ces psychopathes qui dans leur délire ont ajouté d’autres jours et mois à celui de (1er) janvier. Janvier est donc un mois heureux, mais c’est le seul mois de l’année qui compte 60 jours…  Bonne année à tous !

En 2014, Croyez en Dieu, en Vous aussi !

14 Des réflexions sur “Janvier, les illusions d’un mois hypocrite

  1. Kiakiakiakia ! Mais une chose; Jésus n’étais pas maçon, mais il était Charpentier ! Vu que les habitats du 21ième siècle sont en bois maintenant, on parie non? lol
    Cordialement, Aph

  2. Bravo et meilleurs voeux, vins et veaux cher frère.
    Crois moi, il ne me reste plus aucune force car j’ai tout bousié en m’extasiant de ton texte. Jamais je n’ai ri comme je l’ai fait today en dévorant ton brillant billet début 2014. Seulement je suis irritée et toi même tu sais pourquoi, la femme. cet être inconrtounable pour tout homme, quand elle te dit « bonne année l’argent » pourquoi se faire d’ennui pour ça. Au finish c’est pour votre bien et intérêt qu’on le fait. se rendre belle et attirante. Donc, si tu veux récolter, accepte de sémer…

    • aahahahah. Ma grande Chantal, je ne pensais pas pouvoir te faire rire autant que ça. Mais anyway…rire ça fait du bien, parce que ça fait du bien de rire.
      Bonne année à toi aussi et à bientôt pour un nouveau billet.

      Amitiés

  3. Salut à toi le sacré BELA et meilleurs vœux à toi.
    Je t´assure que je suis mort de rire devant mon pc et les gens me regardent dans cette bibliothèque où je suis installé sans comprendre pourquoi je n´arrive pas a étouffer ce rire qui m´anime devant cet article.
    Tu as dis cette réalité avec tellement de simplicité mais surtout du style que je te tire mon chapeau en espérant te relire bientôt!
    Bonne année a toi!!

    • Salut mon Oncle Joachim,
      Meilleurs voeux d’un neveu qui s’efforce sans succès de convaincre que la meilleur chose qui vaille la peine au monde c’est le rire. Rions de tous même de notre malheur parce que tout ici bas n’est que vanité!
      Toutes mes amitiés et à bientôt pour un nouveau billet!

      Bonne année l’argent! lol

    • Mon ami Nelson ce n’est pas de la moquerie mais une réalité on ne peut plus cuissante!
      Vient chez moi et tu découvriras.
      Merci d’être passé et Abientôt pour un nouveau billet.
      Amitiés

  4. Pingback: Même en Enfer, on est Heureux... qui sait?! | Chronique des Temps Nouveaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*