Côte d’Ivoire : mes 15 meilleurs vœux pour 2013

Une année s’est écoulée avec ses réalités. Une autre commence avec ses mystères. Comme c’est le cas chaque année, à cette même période, les uns et les autres émettront des vœux, disant ce qu’ils voudront voir se produire, changer ou s’améliorer. Tradition oblige. En 2013 donc, mes vœux les plus chers vont, en particulier, à l’endroit de tous les peuples Africains aspirant à la PAIX, à l’Unité Nationale et au développement durable.

crédit image: cybercartes.com

crédit image: cybercartes.com

A la Côte d’Ivoire, particulièrement, je souhaite :

1. Que les récurrentes questions de la cherté de la vie, du logement, du chômage, ainsi que celles liées au transport et à la libre circulation des personnes et des biens soient abordées sans complaisance, et que des solutions moins fantaisistes soient trouvées pour donner sa chance à chaque Ivoirien ou non Ivoirien vivant en Côte d’Ivoire de mener une vie décente.

2. Que la sécurité, tant au niveau des frontières qu’à l’intérieur du pays, soit renforcée afin de prévenir toute attaque ou autres tentatives de déstabilisation par des hommes armés. Que soit intensifié le processus de désarmement-démobilisation-réinsertion et que soit effectivement identifié et connus le personnel sécuritaire ainsi que les armes dont dispose l’armée nationale. Que surtout, la police militaire ne soit pas une création supplémentaire pour occuper ceux dont on ne peut s’en débarrasser, mais qu’elle soit équipée et qu’elle traque effectivement les faux éléments qui gangrènent l’armée.

3. Que la suppression du concours d’intégration des infirmiers diplômés d’Etat à la fonction publique soit suivie de leur affectation immédiate après leur formation et l’augmentation de leurs salaires ainsi que de celui de tout le personnel du corps médical. Que s’en suivent d’autres mesures incitatives visant à améliorer leurs conditions de vie et de travail, en vue de pallier le déficit du personnel médical dans les hôpitaux. Cela dans le strict but de guérir l’hôpital de sa maladie.

4. Que la lutte contre l’insalubrité urbaine ne soit pas qu’un effet de mode. Qu’il aille au-delà de la destruction des installations – même anarchiques – des populations qui, croulant sous le poids du chômage et de la cherté de la vie, trouvent par celles-ci les moyens pour gagner leur vie. Que les espaces aménagés soient mis en valeur par l’Etat ou les mairies sous une forme qui bénéficie à un plus grand nombre et non pas les attribuer aux Libanais pour la construction de magasins encombrants, parce qu’ayant payé plus au maire de la commune.

Plateau, Abidjan par abdallahh via Flickr, CC

Plateau, Abidjan par abdallahh via Flickr, CC

5. Que les détenteurs des pouvoirs publics aient le sens de la démission. Ceci afin qu’en cas d’évènements tels que les déchets toxiques ou les bousculades du stade et du plateau (respectivement lors du match Côte d’Ivoire–Malawi en mars 2009 et du spectacle des feux d’artifices de décembre 2012), les premiers  responsables, fussent-ils directement ou non coupables, puissent montrer que leurs postes ne comptent pas plus que la vie de leurs compatriotes mise en péril.

6. Que la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) parvienne à sortir de son bourbier actuel et qu’au moins soient perçues à l’horizon ne serait-ce que des signes annonciateurs d’entente des communautés, d’unité, de cohésion nationale et de Réconciliation VRAIE entre les ivoiriens.

7. Que les pro-Gbagbo comprennent que la Côte d’Ivoire doit continuer d’exister avec ou sans Gbagbo et que les tentatives de déstabilisation du pays depuis l’intérieur ou l’extérieur ne sont que la preuve que ce qu’ils tentent de défendre c’est moins la paix, la prospérité en Côte d’Ivoire et l’intérêt public des ivoiriens que leurs intérêts personnels mesquins et égoïstes.

8. Que les pro-Ouattara comprennent que l’exhibition insolente du pouvoir conduit à une chute fatale et que si « le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument ».

9. Que sur nos routes à l’intérieur du pays, dans les campements et autres lieux reculés, disparaissent les dozos ou chasseurs traditionnels qui ne jouissent d’aucune reconnaissance légale, mais qui sévissent comme la peste semant, au grand dam de toutes les autorités locales qui visiblement affichent leur impuissance, la désolation et les frustrations dans les populations. Cela, par leurs pratiques très souvent meurtrières et leurs comportements passibles de punitions.

10. Qu’au niveau de l’éducation, en générale, soit réglée la question du non paiement des arriérés de salaires des enseignants. Ceci, non par des menaces mais par la tenue, par exemple, des états généraux de l’enseignement national afin, non seulement, de diagnostiquer les autres problèmes liés à l’accessibilité, la qualité, et la gratuité (éducation de base) de l’éducation mais aussi d’envisager, de manière concertée, des mesures appropriées pour renforcer le système éducatif. Qu’enfin disparaissent les « écoles boutiques » qui tuent l’intelligence des élèves plutôt qu’elles ne la développent.

11. Que prennent fin les rififis au sein du football ivoirien, lesquels sont caractérisés par les velléités de détournement lors des CAN, les conflits entre la Fédération Ivoirienne de Football et l’Africa Sport National, les querelles de personnes au sein de la fédération… Cela afin que le ballon rond n’arrête pas de rouler,  et surtout que pour la seconde fois, au moins, les Eléphants ramènent au peuple ivoirien un trophée après tant d’échecs essuyés et tant d’argent engloutis dans leurs forfaitures.

Cote d'Ivoire Team par manbeastextraordinaire, via Flickr CC

Cote d’Ivoire Team par manbeastextraordinaire, via Flickr CC

12. Que cesse la chasse aux journalistes de l’opposition et que ceux-ci comprennent que liberté d’expression ne rime pas avec diffamation, injures grossières et sans fondement au Chef de l’Etat et autres personnalités publiques. Que ceux proches du pouvoir comprennent quant à eux que la noblesse du métier de journaliste réside non dans la capacité des journalistes à écrire pour plaire au pouvoir de sorte à bénéficier de ses faveurs du moment, mais à observer et rapporter les faits tels qu’ils apparaissent dans une logique consistant strictement à informer, éduquer ou éveiller la conscience des populations.

13. Que les autorités judiciaires comprennent qu’un Etat de Droit, un vrai, se caractérise par l’équité de la justice. Que par conséquent, les coupables désignés ou présumés, suites à l’enquête nationale réalisée après les évènements de la période post-électorale, de quelques bords qu’ils se trouvent, répondent de leurs actes.

14. Que la lutte contre la corruption, le racket, les détournements de deniers publics et autres formes d’abus prennent un sens réel par l’application effective des lois en vigueur et la mise en place de structures véritablement autonomes rendant compte périodiquement à l’assemblée nationale.

15. Que soit résolue l’épineuse question du délestage pour que les coupures intempestives d’électricités ne m’obligent pas à laisser mes billets de blog pour exprimer mes vœux si chers inachev

12 Des réflexions sur “Côte d’Ivoire : mes 15 meilleurs vœux pour 2013

  1. Que les autorités judiciaires comprennent qu’un Etat de Droit, un vrai, se caractérise par l’équité de la justice. Que par conséquent, les coupables désignés ou présumés, suites à l’enquête nationale réalisée après les évènements de la période post-électorale, de quelques bords qu’ils se trouvent, répondent de leurs actes
    Oh Yes. C’est la clé de voûte de ton article, et de la réconciliation

  2. Que 2013 soit une année basée sur la haut Patronage de l’Éternel DES ARMÉES et des hommes.Réconcilions nous avez notre créateur c’est ainsi que l’on aura conscience que nous avons fais du tors à un tel ou un autre parceque le naturel ou l’humain ne fais que du tort.En 2013 je souhaite que les investisseurs viennent comme ils sont partis sous le feu des bombes en Irak.Paix et amour dans nos coeur.

  3. Je loue l’esprit d’impartialité de ton article. Tu as effectivement touche du doigt les problèmes qui gangrènent la société Ivoirienne. Tes voeux sont plus que louables.

    MES VOEUX LES MEILLEURS A TOI ET TA PLUME DE VERITE!

  4. Bonne et Belle vie à tous les habitants de la terre…
    Paix,Reconfort,Justice,Dédommagement,Travail ESPOIR et BONHEUR au peuple Ivoirien…
    Un Boulot et une cherie pour toi mon cher Emile…
    Peace and Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*